dimanche 15 juin 2014

Tangled - Tome 1: Love Game, de Emma Chase

"_ Drew! 
Elle me secoue doucement les épaules. J'abandonne la partie et je m'assieds en me frottant les yeux pour me débarrasser de la fatigue.
— Parle-moi, implore-t-elle. Que se passe-t-il? Qu'est-ce qui s'est passé?
Tandis que je regarde l'expression tourmentée de ma garce de grande sœur, je fais une recul de vingt-deux ans en arrière. J'ai six ans et mon hamster, Monsieur Wuzzles, vient de mourir.  Et tout comme ce jour-là, la triste vérité m'arrache le cœur. 
— Cela a fini par se produire. 
— Que s'est-il passé?
Je murmure:
— Ce que tu m'as toujours souhaité pendant toutes ses années. Je suis tombée amoureux. "



Drew, la trentaine irrésistible, est associé dans une grande banque d'investissement new-yorkaise. Le pouvoir, l'argent, les femmes, absolument tout lui réussit. Très sûr de lui et arrogant, il assume son statut de beau gosse et enchaîne les aventures sans lendemain. Jusqu'au jour où une femme lui résiste. Kate Brooks est sublime, brillante, et ambitieuse... mais fiancée et inaccessible. Lorsqu'il la rencontre dans un bar et tombe sous son charme, il ignore encore qu'elle deviendra sa collègue quelques jours plus tard... Bouleversés par le magnétisme sexuel qui les aimante et engagés dans une rivalité professionnelle diabolique, ils vont jouer avec leurs sentiments, s'aimer et se détester. Drew, le séducteur invétéré, nous prend à partie et nous décrit la façon dont il tombe amoureux. Il nous confie avec autodérision et cynisme ce que les hommes pensent vraiment...


Ne vous y fiez pas ce livre est A.T.Y.P.I.Q.U.E!

En débutant ma lecture je ne m'attendais pas à tomber sur une histoire aussi drôle et intéressante, que je me l'étais imaginée avec le synopsis. Si avec la lecture de la première page dans le rayon "romance", j'ai pu constater que le narrateur serait masculin, je ne pensais rire autant tout apprenant (peut-être) à mieux cerner la gente masculine. 

D'emblée nous découvrons notre personnage principal, Drew, au plus mal, se présentant sous son plus mauvais jour, juste après avoir compris qu'il venait de tomber amoureux de la seule fille qui l'avait repoussé. Alors pour mieux nous rendre compte de l'ampleur de son "désastre amoureux", ce dernier nous présente une rétrospective des dernières semaines, ainsi que de son ancienne vie, la phase avant Kate puis leur rencontre. 

Ce brillant homme ne vit que pour deux choses: le sexe et son travail, deux domaines dans lesquels il excellerait semble-t-il et qui le comblerait suffisamment en retour pour continuer cette vie sans remord, ni regret. Toutefois, alors qu'il croise le regard d'une superbe brune durant une énième soirée, et alors même que cette dernière repousse gentiment ses avances, Drew était bien loin d'imaginer que cette jolie paire de jambes deviendrait 48 heures plus tard un membre à part entière de l'entreprise de son père, et qui plus est une redoutable adversaire. 

Ainsi commence entre eux une chasse au chat et à la souris qui émoustille notre coureur de jupons, pour qui même l'annonce du mariage de Kate ne fait pas sourciller. Malgré leur combat de coq sur leur lieu de travail, il ne compte pas laisser passer l'occasion de mettre Kate dans son lit, sans penser aux conséquences, comme par exemple finir par tomber amoureux d'elle. 

Voici pour le spitch du départ, qui si vous ne le trouvez pas forcément novateur, tient la route du départ jusqu'à la fin, en allant bien au-delà d'une énième histoire d'amour et de sexe. Car au-delà de leurs petits jeux, ce qui différencie ce livre des autres est bien le fait d'avoir un narrateur masculin et surtout d'avoir ses confessions, sa vision du couple et du sexe. 

J'ai plus souvent ri qu'avec n'importe quel autre roman érotique. Etre dans la tête de Drew a été une véritable expérience et en apprendre plus sur ce qui pourrait bien se passer dans la tête de nos Jules a été très instructif. Pour n'en citer qu'un seul, la comparaison entre le sexe, l'amour et le... dentifrice :

" Le sexe est une libération. Purement physique. C'est tout. En tout cas, c'est comme ça pour les hommes. D'accord, d'accord — calmez-vous — ne commencez pas à me jeter vos escarpins à la figure. Enfin, c'est comme ça pour moi. C'est mieux?

Vous allez peut-être mieux comprendre mon point de vue si je présente les choses ainsi. Vous vous brossez les dents, nous sommes d'accord? Imaginons que votre dentifrice préféré soit Aquafresh. Mais la magasin n'en a pas. Il n'y a que du Colgate. Vous faite quoi? Vous allez prendre le Colgate, non? Vous voulez peut-être vous brosser les dents avec de l'Aquafresh mais tout compte fait, vous utilisez ce que vous avez afin que vos dents blanches restent bien propres? Vous voyez ce que je veux dire? Bien. Revenons-en à mon histoire de chagrin et de douleur."

Cette façon de toujours nous interpeller dans ses cheminements "philosophiques" sur les femmes et le sexe est toujours percutant et nous permet de nous sentir incluses dans le récit, ce qui n'est en soi pas toujours courant. 

La seule remarque je pourrais faire à propos de ce livre reposerait sur ces "lieux communs" qui commencent un peu à me lasser avec les romans érotiques, à savoir que l'homme en question est toujours riche et brillant businessman. Ne pouvons-nous pas fantasmer sur le cadre moyen ou le salarié lambda? Nous, femmes, avons-nous besoin, pour nous faire rêver, que l'homme en question soit riche comme Crésus??? Ou les auteurs prennent quelques facilités avec leur livre pour nous faire rêver, ou alors pensent-ils de nous comme nous ne sommes que des femmes cupides? Allez à bon entendeur et bonne lecture à vous ;) 

Publié aux Editions Hugo & Roman, Mai 2014, 357 pages, 17€ 

2 commentaires:

  1. coucou
    il a l'air assez marrant, il est dans ma liste d'envies ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu l'apprécieras autant que moi!

      Supprimer