mardi 25 octobre 2016

D'un commun accord - Tome 2, de Sophie Jomain


Pourquoi pas?... Et en même temps pas tout à fait...


En quelques mots, mon avis pourrait se résumer ainsi, puisque cette lecture qui reste plaisante, ne m'a pas non plus transporté et convaincu.

Il faut savoir que j'ai débuté ce livre un matin où je n'avais que ma Kobo sous la main pour satisfaire ma soif de mots, et que n'ayant plus mis le nez dedans depuis des lustres, beaucoup de livres ne correspondaient plus tellement à mon humeur.
Il faut savoir une chose avec, les livres et moi c'est un peu comme avec mes fringues. D'ailleurs, l'éternelle question "Mais qu'est-ce que je vais mettre aujourd'hui?" fonctionne de manière similaire avec mes livres. En réalité, il faudrait plutôt reformuler cette fameuse question par "quel livre/vêtement correspond le mieux à mon humeur du jour?" Et donc, pour en revenir à ma petite histoire, après avoir fait défiler ma liste d'ebook inlassablement, ce livre est sorti de mon tri aléatoire.

Un choix certainement influencé par mon petit côté chauvin, qui ne refuse jamais de découvrir un auteur français, dont j'entend beaucoup de bien autour de moi. Et puis, la romance était ce qu'il me tentait le plus à ce moment là.

Malheureusement, si je n'ai rien à reprocher au style de l'auteure, je regrette que l'histoire se soit portée sur des personnages qui m'ont paru plutôt antipathiques et dominés, voire même crédules. Aucun aspect de leur caractère n'a eu le mérite de relever le niveau de cette histoire d'amour pour le coup atypique, mais loin de me faire chavirer (c'est que j'en serai presque devenue exigeante en la matière).

Tout d'abord, les premières secondes du roman mettent en scène Jane et Martin, engagés dans une relation purement sexuelle qui les contente pleinement. Se produit alors l'irréparable, l'accident, qui va pousser Martin à vouer une haine sans pareil à Jane, responsable de séquelles irréversibles.

On s'imagine alors le scenario classique où Martin, brisé, se relève jour après jour et parvient à accepter son handicap en trouvant l'amour de sa vie (et ils vécurent heureux et eurent des tas d'enfants)... Finalement, la réalité n'est pas si loin, au seul détail que l'heureuse chanceuse n'est autre que Jane elle-même. Personnellement, même si j'ai trouvé cette parade originale, le reste de l'histoire et leur pseudo "accord" n'a pas remporté un franc succès.

En effet, leur accord, puisque une grande partie du livre sera axé sur la relation qu'ils vont de nouveau entretenir, n'est pas selon moi, à couper le souffle, est encore moins flatteur pour Jane qui se retrouve dans le rôle d'une dominée sexuelle pourtant amoureuse. Je me suis plusieurs fois interroger sur les motivations qui ont pu poussé Jane à se lancer dans une telle aventure aux dépends de ses sentiments, et je n'ai pas trouvé cela flatteur, tant à son niveau, qu'à celui de Martin, qui en plus d'être un personnage aigri n'arrange pas son karma.

Petite aparté avant de conclure...
Il faut savoir que cette histoire fait partie de la saga "Cherche jeune femme avisée" dont le premier tome, qui porte le même titre, fait référence à Gabrielle et Adrien que l'on retrouve dans ce tome 2.
Les deux livres peuvent se lire indépendamment à mon sens. 
La preuve puisque je ne l'ai pas lu. 
En effet, les histoires se focalisent principalement sur un seul couple, parmi d'autres dont les routes se croisent. Toutefois, je n'ai pas eu l'impression de rater quelque chose en commençant par le tome 2. 

Bref, l'histoire d'amour entre Jane et Martin ne m'a pas tout simplement pas plu, même si je reconnais la singularité de cette romance qui apporte un petit changement par rapport à ce que j'ai pu déjà lire.
Malheureusement, le caractère taciturne de Martin en opposition l'abandon total dont fait preuve Jane, ont eu raison de ma patience.

" On regrette d’avoir écarté du pied un chaton qui nous colle un peu trop, on regrette d’avoir envoyé bouler un gosse qui veut à tout prix faire une énième partie de dames, on regrette de ne pas avoir mis la bonne paire de chaussettes avec son smoking, mais on ne regrette pas de vouloir rendre la monnaie de sa pièce à ceux qui le méritent !"


Titre original: D'un commun accord
Série: Cherche jeune femme avisée
Editeur: J'ai Lu
Collection: /
Date de publication: 14 janvier 2015
Nombre de pages: 446

Du même auteur j'ai déjà lu et j'ai préféré: 
D'ailleurs une réédition illustrée est prévue le 26 octobre de cette année (demain en l'occurence ^^), et il me tarde de me la procurer car elle est magnifique!

2 commentaires:

  1. Bon, je ne tenterais pas ^^ Je pense que je m'énerverais facile devant la haine du héros et la soumission de l'héroïne, arf.
    Surtout que pour ma part, je n'avais pas aimé Les étoiles de Noss Head (genre totalement différent mais bon !).

    RépondreSupprimer