mercredi 20 juin 2012

Lucky Harbor - Tome 1: Irrésistible, de Jill Shalvis

" _ Un nouveau départ réussi, dit-elle tout haut. (Car comme chacun sait, pour qu'un voeu se réalise, il faut le prononcer à haute voix.) Tu as entendu, saleté de karma?"

Exit le boulot, exit le petit copain, exit sa vie d'avant... Alors que Maddie voit toute son existence entièrement remise en question, elle apprend que sa mère excentrique vient de mourir léguant à ses trois filles une auberge qui tombe en ruines. Au lieu de se laisser abattre par la montagne de responsabilités qui va découler de son idée, elle parvient à convaincre ses deux autres soeurs de restaurer leur patrimoine familial pour le faire prospérer. Loin de se douter que sa vie va prendre un tournant radical, elle se laisse vivre et tombe dans les bras d'un bel homme venu prêter mains fortes. 

Pourquoi ce livre ?
Pour faire honneur aux premières publications de la nouvelle collection de Milady, ici en l'occurrence il s'agit de "Central Park", et poussée par la curiosité j'ai eu envie de me pencher sur cette nouveauté qui me paraissait irrésistible. 

Mon avis :
Malheureusement la magie n'a pas opéré sur moi et je me suis surprise à accélérer quelques passages pour parvenir à la fin même si, lire en diagonale n'est pas une pratique que j'affectionne. Je ne pouvais pas faire autrement, sans quoi je l'aurai mis de côté avant de l'oublier complètement. Donc, par respect pour le travail de l'auteur j'ai achevé ma lecture, en survolant quelques passages qui tombaient en peu trop dans le "Too much" selon moi. 

Je ne suis peut-être pas une inconditionnelle des livres à l'eau de rose. Toutefois, étant une fille jusqu'au bout des ongles, j'ai ce petit côté fleur bleue qui me fait toujours apprécier les jolies histoires d'amour. Néanmoins, cette histoire n'est pas parvenue à me faire vibrer. 

Tout d'abord, aucun des personnages mis en scène n'a réussi à capter mon attention, que se soit Maddie la dilettante, Tara la dominatrice ou Chloé l'exubérante. Je les ai trouvé trop stéréotypées, trop classifiées, chacune devant appartenir à un genre bien différent de l'autre. Pour le coup, ça manquait de naturel. 

Quant à la gente masculine, et en l’occurrence Jax, j'ai été trop souvent étonnée de ses réactions, de ses sentiments comme si je venais de rater une dizaine de pages. Son attirance d'abord physique pour Maddie se transforme trop vite en amour, j'ai trouvé cela dommage qu'on ne le vois pas suffisamment hésiter, se poser des questions, à la différence de Maddie qui s'en pose des tonnes et qui finissent par lasser. Vu le passif de notre héroïne, je m'attendais également à la voir plus méfiante et non pas hésitante envers les avances de Jax,  rien que pour le côté "juste pour le sexe" je la trouve assez décomplexée par rapport à ce qu'elle a enduré... 

Et puis, le coup des trois soeurs entourées des trois meilleurs amis, on ne pouvait pas faire plus télescopé ! D'ailleurs, beaucoup de rebondissements sont prévisibles, les arrivées surprises de Jax ne le sont jamais pour ainsi dire, et le coup du père qui tente de pervertir son fils assez mal exploité et aussi vite oublié qu'il est apparu. 

En résumé, une histoire qui m'a semblé plutôt bancale avec des personnages parfois dans le faux concernant leurs sentiments, leur cheminement, leur logique. Même si l'amour ne répond à aucune logique, je vous l'accorde, il y a, je pense des étapes révélatrices qui nous permettent de comprendre la situation et ici elle m'a échappé. 

Paru aux Editions Bragelonne - Milady dans la collection Central Park en mai 2012, 344 pages, 7,60€





Aucun commentaire:

Publier un commentaire