lundi 11 juin 2012

Le premier défi de Mathieu Hidalf - Tome 1, de Christophe Mauri

" Père..., reprit Mathieu de plus en plus pâle. 
Il faut que vous m'écoutiez maintenant... Je regrette... J'ai entrepris quelque chose... quelque chose de grave... 
Si vous ne faites rien, elle se réalisera ce soir..."

Après avoir été enfermé deux années entières suite à une bêtise monumentale, notre jeune héros est prêt à reprendre du service dans son domaine de prédilection : ruiner l'anniversaire du roi. Et rien ne le fera dévier de sa tâche, ni les menaces de son père, ni même la présence menaçante des frères Estaffes dont l'arrivée fait frémir le royaume. Mathieu saura-t-il faire mieux que sa dernière bêtise ? Relèvera-t-il le défi qu'il s'est lancé à lui-même ? 

Pourquoi ce livre ?
Après les éloges de Charlotte puis celles de Tery, il m'a bien fallu jeter un œil (et plus que ça) sur le coup de cœur Gallimard ! La présence de l'auteur en dédicace à la librairie où travaille ma libraire préférée m'a encouragé dans ma lecture. 

Mon avis :
Ne vous fiez pas au jeune âge de notre héros car vous l'aurez oublié dès la première ligne de parcourue ! Ce petit diablotin est si plein d'ingéniosité qu'il vous surprendra plus d'une fois. Et grâce à cette personnalité hors du commun pour un garçon de tout juste 10 ans, ce livre est devenu un vrai coup de cœur, un bol d'air frais avec une bonne dose de rigolade ! 

Mathieu possède une intelligence aiguisée et un sens précis pour la mise en scène. Toutefois, ne sachant pas gérer ses sentiments, il balance entre possessivité et jalousie avec une tendance colérique. C'est sans compter sur la présence de ses trois sœurs aux caractères très différents et, malgré leurs altercations, sont toujours prêtes à participer aux bêtises de Mathieu que ce soit en lui servant d'alibi ou d'inspiration. Néanmoins, le rôle le plus drôle revient au père de Mathieu, M. Hidalf, qui incarne à lui-même la bêtise en étant à la fois assez crédule pour croire sur parole son fils qui se repent, et pour mettre en place des contrats pour tenter de limiter la casse. Il faut toutefois noter qu'il ne manque pas d'énergie pour ce qui est de mettre la bride à son énergumène de fils qui va finir par lui ruiner sa carrière et son ascension sociale.  Mais loin de voir en lui un père tyrannique, il est plus fantoche que méchant. 

L'auteur s'est immergé dans le monde de la jeunesse en rajoutant quelques détails qui nous permettent de rattacher cette épopée au monde du fantastique avec notamment l'apparition de Bougetou, le chien à quatre têtes et de ces petites lucioles - sorte de fées clochette - distributrices de lumières. La magie est partie prenante dans ce monde, où règne un roi sans héritier, aidé par les membres d'une école toute particulière : l'Elite, où sont formés les héros de demain et où Mathieu souhaite y faire ses premiers pas en matière de tricherie ! 

Vous l'aurez compris, les aventures de Mathieu Hidalf sont un réel bonheur et un plaisir qui se savoure autant chez les plus jeunes que chez les grands enfants ! Et puis, l'âge de Mathieu, le monde de la magie, cette école dont est issue l'Elite de la société n'est pas sans nous rappeler un célèbre magicien et renoue avec de bons souvenirs sans pourtant revivre les mêmes actions.  

Un joli coup de cœur qu'il me tarde de continuer avec le tome 2 ! 

Et encore merci à Christophe Mauri pour son encouragement, je donnerai tout ce que je peux !

Paru aux Editions Gallimard Jeunesse, 2011, 255 pages, 13€ 

18/20


Aucun commentaire:

Publier un commentaire