jeudi 23 août 2012

New Victoria - Tome 1, de Lia Habel


"- Pamela, calmez-vous, tenta de nouveau mon père. Il n'y a pas lieu de paniquer.
- Père, il y a des cannibales dans les rues!"


A cause d'un changement climatique, l'hémisphère nord s'est retrouvé petit à petit sous la glace, obligeant les hommes à s'exiler vers le sud afin d'échapper à une mort certaine. Alors que les uns s'emploient à restaurer leur société tombée en désuétude, d'autres opèrent un changement radical en refusant toute évolution technologique dans leur mode de vie. Les deux parties s'engagent alors dans une guerre sans merci prêt à tout pour imposer leur idéologie. Alors que la rage entre néo-victoriens et punk s'amplifie, une nouvelle espèce vient pointer le bout décharné de son nez dans le combat menaçant une fois de plus le faible équilibre réinstauré. De quel côté feront-ils pencher la balance ? 

Pourquoi ce livre?
Une fois encore : la nouveauté pardi ! Et cette magnifique couverture bien entendu. Je tiens d'ailleurs à rajouter que celle prévue pour les Éditions Bragelonne est tout aussi appréciable. 
Outre l'aspect esthétique aguicheur, j'avais hâte de me plonger dans une histoire de zombies en dehors de ce que peut nous offrir le cinéma.  

Mon avis :
Conquise, sous le charme, agréablement surprise, sont autant d'impressions qui se sont multipliées dans ma tête au cours de cette lecture. Vous l'aurez compris, New Victoria pour moi est bien plus qu'un coup de coeur c'est une révélation !

Je n'avais pas ressenti un tel engouement dans ma lecture depuis Twilight et Hunger Games! 

Avec les premiers mots qui défilaient sous mes yeux, j'ai tout de suite adhéré à l'univers et au style de l'auteure qui n'a pas cessé de me faire rire et sourire. J'ai été d'autant plus étonnée que Lia Habel n'a seulement qu'une vingtaine d'années et possède pourtant une prose si précieuse qu'elle en sort du lot. Comme quoi l'art d'écrire n'est pas seulement une question d'âge! 

Pour en revenir au coeur même du débat, le décor apocalyptique sert à mettre en relief l'histoire de Nora, jeune-fille néo-victorienne qui va se retrouver entre les mains de l'ennemi après un kidnapping/sauvetage qui va lui permettre de faire la rencontre de Bram, une jeune recrue plus vivante que morte sous certains aspects. 

Vous l'aurez compris ici, la romance concerne une humaine lambda et un zombie (ou mort-vivant à vous de choisir). Tout au long de l'histoire je n'ai pas cessé de m'imaginer à quoi pouvait réellement ressembler Bram puisque l'auteure ne cherche pas à enjoliver la réalité. Les zombies, plus que dans tout autres films, se ressemblent en tout point de vue, en tout cas en ce qui concerne le physique... Les membres décharnés, certaines parties manquantes remplacées par des prothèses ou autres accessoires, décomposition progressive, j'en passe et des meilleures! Mais ne soyez pas rebuté sur cette particularité car malgré tout, l'histoire est tellement belle que j'ai réussi à aller au-delà des a-priori concernant le physique. 

Nous sommes loin du bel apollon décrit dans Twilight, qui a dû faire tourner la tête de plus d'une d'entre nous. Toutefois, les zombies ont quelque chose que n'avaient pas les vampires: le sarcasme qui nous est servit à coup de bonnes vannes sans lésiner sur les détails.

D'ailleurs, je ne peux pas résister à l'envie de vous en dévoiler quelques-unes qui m'ont fait rire et même en plein milieu du bus. 

"_Sérieusement, laissez-moi lui parler quand elle se réveillera. Entre filles, on se comprend.
_Ne le prend pas mal, Chas, mais tu lui flanquerais la frousse de sa vie.
_Tu veux me le répéter en face, Coalhouse?
_Pour ce qu'il en reste..."

"_ Eh! elle est sexy à mort. Sans mauvais jeu de mots. Et la circulation sanguine, personnellement, je trouve ça hyper attirant chez une femme."

"_ Aviez-vous déjà entendu parler de zombies avant d'arriver ici?
Je secouai la tête.
_ Vous voyez! (il martela son livre du doigt pour accentuer son propos.) Les vampires ne sont que des zombies qui bénéficient d'une meilleure publicité. Ce pourrait être nous, dans quelques années!"

Vous l'aurez compris après avoir lu ces quelques citations, l'une des originalités du livre repose sur la composante "zombie" revisitée, et finalement différente de ce que j'ai eu l'occasion de voir au cinéma. Dans New Victoria, il sait réfléchir, penser, agir et se mouvoir comme un individu normal à quelques détails près dont je vous laisse le soin de découvrir par vous-même. 

Pour la narration, nous suivons à tour de rôle (au plutôt à tour de chapitre) plusieurs points de vue, celui de Nora, aussi attachante qu'elle peut être têtue, Bram notre soldat mort-vivant à la conscience développée, Pamela l'aventurière qui n'a pas froid aux yeux et celui d'un autre personnage dont je tairais l'identité pour ne rien gâcher du suspens. 

Cette alternance de narration nous permet d'être sur la même longueur d'onde que les personnages et de connaitre en temps réel les impressions de chacun. L'auteure a su exploiter au maximum chacun de ses personnages, même pour ceux secondaires, en leur offrant une identité bien distincte les uns des autres, même s'il s'avère que c'est auprès des zombies que j'ai le plus ri! 

Chaque évènement annoncé est bien senti, les détails sont pertinents et bien que la fin puisse témoigner d'une légère précipitation dans les enchaînements, je ne me suis à aucun moment détournée du récit tellement il a su me captiver. 

Ce livre contient tous les éléments que j'affectionne dans une histoire : un récit bien construit où réalité et mythe s'entremêlent sans se mélanger les pinceaux, une bonne dose d'action, sans oublier la romance qui va au-delà des préjugés et enfin, une note d'humour bien usitée.

Autre anecdote de lecture et qui conclura ma chronique, je n'ai pas cessé de me dire alors même que j'avais le nez plongé dans mon livre : "Il faut que je le relise impérativement!"

Publié aux Éditions Bragelonne, collection Castelmore, le 17 août 2012, 576 pages, 17,20€
Egalement disponible chez Bragelonne à partir du 24 août, 432 pages, 17,20€









Pour les curieux(euses) voici la couverture des Éditions Bragelonne, plus axée steampunck que romance mais tout aussi plaisante.







18 commentaires:

  1. J'ai été bien moins emballée que toi par ce roman. D'ailleurs, je n'ai eu aucun mal à le poser pour m'attaquer à Ingénue ^^ Mais il mérite en effet +1 pour l'humour, j'ai particulièrement apprécié la référence aux vampires ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai laissé plusieurs post-it à l'intérieur du livre avec mes répliques préférées mais je n'ai pas voulu toutes les mettre pour ne pas gâcher le plaisir aux autres de les découvrir. En tout cas moi j'ai adoré! Je suis une inconditionnelle des histoires d'amour fantastique et hors du commun ^^

      Supprimer
  2. Moi, je suis d'accord avec toi Cléo, j'ai adoré ce roman, en plus, c'est le genre d'humour que j'aime! Mais par contre je ne met pas de post-it; je prends les répliques en photos =P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pratique aussi!
      Vraiment hâte de pouvoir lire le tome 2 d'ici quelques jours, je trépigne sur place!!!

      Supprimer
  3. J'ai craqué sur la couverture de ton livre du moment et je n'ai pu résister à venir lire ta critique du tome 1. Je crois que cela pourrait être l'une de mes prochaines lecture. Je ne connaissais pas du tout et c'est un peu le genre de livre dont j'avais envie ces derniers temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors j'ai adoré le tome 1, seulement le tome suivant est plutôt mal parti... J'en suis à un tiers à peu près et pour faire bref, tout est décousu! Et puis j'ai l'impression d'avoir un wagon de retard sur tout, je suis vraiment perdue!

      Supprimer
    2. Très bien. C'est dommage... Je vais attendre ton avis définitif alors, car si le tome 2 n'est pas terrible, je n'ai aucun intérêt à commencer cette série...

      Supprimer
    3. Ce qui est vraiment dommage car le tome 1 était une petite pépite!

      Supprimer
  4. Je n'ai pas compris ce livre... Extrêmement déçue, une écriture incohérente et bien trop précise à mon goût il faut croire. Plein de faux raccords, qui me font revenir d'une phrase à une autre. Est-ce un problème de traduction? Peut-être surtout que Bragelonne n'est pas doué pour trouver de bons traducteurs. Bref, c'est bien dommage, cette critique m'avait vraiment donné envie!!!
    En tout cas, je viens de découvrir ce blog et c'est une très très bonne surprise, alors continuez!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ne lit pas le tome 2! Mais pour les traductions je te donne raison, j'ai eu quelques mésaventures avec des livres de chez Bragelonne!
      En tout cas c'est gentil pour tes encouragements ^^
      Tes photos sont superbes ;)

      Supprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Wahou 2 jours que j'ai commencé le livre et je l'ai bientôt fini pas la peine de le finir pour le dire d'avance j'adore ce livre ! j'attache rarement autant d’importance a la lecture d'un livre ( même en lisant souvent ) mais lui impossible de m'arrêter de le lire, chaque chapitre est rempli de suspense, d'humour et d'amour... que demander d'autre !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai eu exactement le même ressenti que toi! Impossible de le lâcher également, ravie qu'il t'est plu aussi!

    RépondreSupprimer
  8. J'ai adoré, un énorme coup de cœur^^
    Je viens de découvrir ton blog et il est génial!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idée était vraiment originale, un coup de foudre avec un zombie. Certes on l'a aussi vu avec Warms Bodies mais il n'y avait pas le côté steampunk en plus ;)
      Merci en tout cas de ta visite.

      Supprimer
  9. Je viens tout juste d'acheter l'intégrale cette semaine et j'essaye d'organiser ma PàL et je suis tombée sur ton avis. Après l'avoir lu, je l'ai remonté un peu histoire de le lire sous peu ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j'espère qu'il est bien remonté alors!!! Le premier tome est une pépite, j'ai tout adoré des personnages à l'intrigue en passant par la romance entre une jeune fille et un ZOMBIE!!!
      Par contre la suite m'a carrément déçu je n'ai rien reconnu...

      Supprimer
  10. Prochaine lecture en ce qui me concerne! C'est également l'intégrale. Hâte de voir de quoi il en retourne!

    RépondreSupprimer