jeudi 18 avril 2013

New Victoria - Tome 2: Rébellion, de Lia Habel





 - Mordre... c'est une menace ou une promesse?
- Nora, tu es la seule personne que je mordrai de ma vie. Et tu le sais très bien. (L'ombre d'un sourire passa sur ses lèvres.) Crois-tu vraiment que j'irais te tromper avec de vulgaires criminels?
-Je trouve ça romantique. Suis-je donc folle à ce point? 










Présentation de l'éditeur, Paranoïa et préjugés ! 
Bram Griswold, zombie de son état, n’a rien d’un monstre, contrairement à ce que certains Néo-Victoriens voudraient faire croire à propos des morts-vivants. Il l’a prouvé à plusieurs reprises, notamment en sauvant la jeune et charmante Nora des griffes de redoutables terroristes… et il filerait avec elle le parfait amour si seulement les règles de savoir-vivre étaient un peu moins strictes ! Mais, alors que les tensions entre vivants et zombies semblaient enfin s’apaiser, Bram s’aperçoit que le virus du Lazare a muté et que des zombies incontrôlables et sanguinaires arpentent les rues, provoquant des vagues de panique. Hasard ou complot ? Et si l’Apocalypse ne faisait que commencer ?

Pourquoi ce livre?
Le premier tome ayant remporté un vif succès, et figurant même en tête de mon Top Ten de mes lectures 2012, il me tardait de découvrir la suite des aventures de Nora et de la Compagnie Z dans leur ensemble. Le vendredi de sa sortie, je me suis ruée pour me procurer un exemplaire, entamé le jour même !! 

Pour avoir été soufflée je ne pourrais pas dire le contraire...
Je dirais même que mes soupirs ont envahi mon appartement pendant toute la longue semaine qu'a duré ma lecture! Une semaine pour lire cette suite qui me faisait trépigner sur place, c'est plutôt mauvais signe.

Rien! Rien n'est parvenu à me plaire dans cette suite, qui n'a aucun intérêt à mon sens.

Tout d'abord, l'intrigue qui m'est apparue bien trop complexe pour une résolution qui sonne creux, l'auteure tourne autour du pot pour finalement pas grand chose. Et d'ailleurs, tout l'acheminement est vraiment mal amené, je me suis perdue dans des détails, alors que d'un autre côté j'aurais apprécié quelques rappels rapides sur les rôles de chacun! 

Ensuite, certains personnages m'ont semblé avoir perdu toute leur substance, et en premier lieu, je fais référence à Pamela. Alors, si j'ai bien compris qu'elle subissait le contre-coup des événements, j'ai trouvé certaines de ses réactions un peu exagérées, alors que son côté aventurière lui allait si bien dans le premier tome. Quant aux zombies de la compagnie Z, ils ont perdu totalement leur sens de l'humour, tandis que Coalhouse est tout simplement incompréhensible, l'auteure savait-elle réellement où elle voulait en venir avec ce personnage? 

De surcroît, la place de l'étiquette dans ce roman est vraiment très mal utilisée. Un coup l'auteure l'utilisant, avant de l'oublier dans la scène suivante, c'était très aléatoire, en me laissant l'idée d'un serpent qui se mordait la queue. Quand on avance une chose, le mieux est de s'y tenir d'un bout à l'autre.

Enfin, notre couple phare, à savoir Nora & Bram, ne m'ont pas charmé autant que je l'attendais. Ils se croisent, s'échangent un chaste baiser avant de s'éloigner, puis de s'attaquer à des vilains tous pas beaux, et de comprendre que leur temps ensemble est compté. On assiste toujours aux mêmes scènes, aux mêmes dialogues, sans jamais apporter une réelle substance aux échanges. 

J'allais oublier, si la couverture de ce tome 2, reste toujours une petite merveille, j'ai eu le regret de constater que la relecture de la traduction laissait à désirer, avec des mots manquants ou des phrases ne voulant rien ("jusque quand" pour moi ce n'est pas très français...) 

Autant le premier tome m'avait emballé, autant celui là m'a déçu dans sa totalité... 

Vu le nombre de questions restées en suspens, je me doute que l'auteure nous prépare un troisième tome, mais je ne sais pas si je ferais partie de l'aventure.

Publié aux Editions Bragelonne, collection Castelmore, le 12 avril 2013, 570 pages, 17,20€


Ma chronique sur le tome 1 qui lui vaut vraiment le détour. 

6 commentaires:

  1. Je ne pensais pas le lire n'ayant pas été convaincu par le 1er tome, mais ton avis confirme que ce n'est décidément pas pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si dès le premier tome tu n'as pas accroché, il est difficile d'aborder le 2... D'autant que pour moi il est n'est vraiment pas indispensable!

      Supprimer
  2. Coucou!
    C'est pour te dire que t'ai tagué ici: http://unpetitcoinpourlire.blogspot.fr/2013/04/tag-liebster-award.html Libre à toi de le faire ou non mais je te préviens ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^^ merci je vais voir pour répondre à ton tag!

      Supprimer
  3. je ne suis pas d’accord avec ta critique ; certain point mérite d’être éclairci en effet. Mais c'est quand même une histoire ou l'on peu se laisser porter ! un peu de romance par ci , un peu d'action par la ! c'est simplet mais sa se laisse lire et j’attends même avec impatiente le tome 3 !
    Pour parler de ton histoire de traduction .les traducteur ne sont pas parfait ,c'est vrai, et même dans les plus grand livres on peu trouver des fautes ! (pour ma pars, j'ai lu le seigneur des anneau ,grand chef d’œuvre qui était rempli de fautes pas seulement d'orthographe mais d’inattention ! on ne peu pas en vouloir au traducteur rien que d’imaginer corriger tout un livre me donne le vertige ! )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, "Tout ce qui vaut la peine d'être fait mérite et exige d'être bien fait."
      Le travail de traducteur, aussi pénible soit-il, se doit d'être fait dans les règles de l'art, à savoir respecter les règles de syntaxe, d'orthographe et de grammaire. La longueur du récit ne doit pas justifier le nombre de fautes. Peut-être suis-je trop exigeante, mais quand l'oeuvre est réalisée à des fins commerciales, un minimum syndical est à respecter. A bon entendeur.
      En ce qui concerne le fond de l'histoire pour moi, il ne reste toujours pas à la hauteur du premier tome. Mais je peux comprendre que d'autres lecteurs(rices) aient trouvé leur intérêt, et tant mieux pour eux ^^

      Supprimer