mercredi 29 janvier 2014

Beautiful disaster - Tome 1, de Jaime McGuire




" Je ne veux pas que tu partes, mais je ne t'en voudrais pas si tu le faisais.
— Tu veux dire que je ne suis plus tenue par mon pari?
Il y eut un long silence, puis:
— Si j'accepte, est-ce que tu partiras?
— Ben... oui. Je n'habite pas ici, banane, dis-je avec un petit rire forcé.
— Alors non. Le pari vaut toujours.
Je levai la tête, sentant les larmes me brûler les yeux. J'aurais été incapable de dire pourquoi je pleurais, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. "





Travis Maddox est sexy, bâti comme un dieu et couvert de tatouages. Il participe à des combats clandestins la nuit et drague tout ce qui bouge le reste du temps. Exactement le genre de mec qu’Abby doit éviter si elle veut réussir à démarrer une nouvelle vie. Mais Travis insiste et lui propose un pari. Si elle gagne, il renonce au sexe pendant un mois. Si elle perd, elle s’installe chez lui pendant un mois. Ce qu’il ignore, c’est qu’il a affaire à bien plus joueur que lui…
Une fois toutes les cartes abattues, la catastrophe annoncée se muera-t-elle en amour passionné?
Commencé il y a quelques temps en anglais, j'avais dû stopper ma lecture pour plusieurs raisons, mais la principale était mon incompatibilité d'humeur avec Abby, que je trouvais trop versatile. Pourtant, quand j'ai appris la sortie de ce livre (en français), je savais que je me jèterais dessus à la première occasion. Cet engouement est très certainement dû à la complexité du personnage de Travis, exploration que je voulais poursuivre, mais que le barrage linguistique m'empêchait d'apprécier chaque détail de son histoire, et de son foutu caractère.

Au cours de ma lecture, ou plutôt de ma redécouverte de ce livre, il m'est apparu que si j'avais compris les grandes lignes, ma compréhension de l'anglais plutôt "limitée" pour ce premier contact, m'a empêché d'apprécier les sous-entendus, les blagues, les ressentis, bref l'essence même de ce livre. 

Ainsi, après l'avoir dévoré, il est indéniable que cette lecture m'a fait vibrer, l'abandonnant à contre-cœur quand j'y étais forcée, et impatiente d'y retrouver les personnages. Car ils m'ont tous plu, en passant par America et Shepley, sans oublier les frères de Travis et Finch! Bien entendu, le duo principal a accaparé le plus gros de mes inquiétudes, sans me faire lever les yeux aux ciels devant certains comportements.

J'ai vraiment, beaucoup, énormément apprécié cette histoire, dont il me tarde de connaitre le tome suivant, à savoir "Walking disaster" qui nous relate la même histoire, mais du point de vue de Travis, qui ne devrait pas manquer d'originalité et d'émotions avec ce personnage torturé, à la recherche de son point fixe. Ainsi que la nouvelle disponible "A beautiful Wedding" qui concerne un certain événement dont je ne vous en dirais pas plus... 

Si vous aimez les histoires où rien n'est facile, où les gens se cherchent en se perdant eux-mêmes, avec des caractères forts, alors n'hésitez plus vous avez trouvé votre prochaine lecture.

D'ailleurs, si je le peux, je vais essayer de nouveau la VO avec "Walking disaster" car l'histoire me manque déjà... 

Si vous n'êtes toujours pas convaincus s'est que vous devez avoir vos raisons, mais voici quelques extraits : 

" — Merde alors.
— Prêt à péter un câble? Lui demanda America.
— Prêt à rien du tout. Elle est superbe, répondit Travis.
Je souris et, lentement, pivotai pour lui montrer le profond décolleté arrière de ma robe. 
— AH, là, si, je crois que je vais péter un câble, rectifia-t-il en s'approchant pour me faire tourner sur moi-même. 
— Elle ne te plaît pas?
— Il te faut une veste. 
Il alla en chercher une dans la penderie et la posa sur mes épaules.
— Elle ne va pouvoir la garder toute la soirée, tu sais, dit America.
— Abby, tu es magnifique, dit Shepley comme s'il cherchait à rattraper la réaction de son cousin.
Ce dernier avait visiblement beaucoup de mal à formuler sa pensée.
— Heu... Oui. Tu l'es. Magnifique. Epoustouflante. Mais tu peux pas porter ça. La jupe est beaucoup trop... et tes jambes... Et puis ce n'est qu'une moitié de robe, il n'y a même pas de dos!"
Je ne pus m'empêcher de sourire. 

" — C'est ça, alors? Tu pensais que ça n'avait pas d'importance pour moi?
— J'ai affaire à Travis Maddox, non?
Il secoua la tête d'un air écœuré.
— Si je ne te connaissais pas un peu mieux que ça, je dirais que tu es en train de me jeter mon passé à la figure.
— Je ne considère pas le mois dernier comme le passé."
Une grimace lui tordit le visage, et j'éclatai de rire. 

" — Quoi? Pour toi, un mec tatoué qui fait des combats pour gagner sa vie ne peut pas être un étudiant brillant? Je ne suis pas à la fac pour passer le temps, moi.
— Mais pourquoi tous ces combats, alors? Pourquoi tu n'as pas essayé d'avoir une bourse, plutôt?
— C'est ce que j'ai fait. La moitié de mes frais scolaires est prise en charge. Après il me reste les bouquins, la bouffe, et l'autre moitié, qu'il faut bien que je paie de temps en temps. Non, sérieux, Poulette, si tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, demande, n'hésite pas. 
— Je n'ai pas besoin de ton aide. Je sais rédiger un devoir. 
Je voulais en rester là. J'aurais dû en rester là, mais cette nouvelle facette du personnage Travis avait titillé ma curiosité. 
— Et tu n'as rien trouvé d'autre, comme petit boulot? Un truc un peu moins... je sais pas, moi... sadomaso?
Travis haussa les épaules.
— C'est un moyen assez facile de se faire du fric. Servir des cafés me rapporterait moins.
— Facile? Et si tu prend un coup en pleine figure?
— Oh oh! Tu t'inquiètes pour moi? dit-il avec un clin d'œil avant de rire devant ma grimace. Je ne prends pas tant de coup que ça. Quand je vois venir, j'esquive. C'est pas si compliqué. "

Publié aux Editions J'ai lu, le 22 janvier 2014, 444 pages, 13€




2 commentaires:

  1. Encore un livre que tu me donnes envie de lire ! Merci pour ça, Cookie ;-)
    Sylvie sur Livraddict

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. You're welcome Sylvie ;)
      J'espère qu'il te plaira également!!!

      Supprimer