mardi 1 mai 2012

Corvis Rebaine - Tome 1: L'Ombre du Conquérant, Ari Marmell


Synopsis : 

Ils l’appelaient la Terreur de l’Est.
Dans son armure noire ensorcelée, Corvis Rebaine s’était taillé un passage sanglant à travers le royaume. Mais, alors que la victoire était proche, il s’était volatilisé, emmenant avec lui une jeune noble du nom de Tyannon.
Dix-sept ans plus tard, Rebaine et Tyannon sont mariés et élèvent leurs enfants. Rien ne pourrait inciter Rebaine à sortir de sa retraite… Jusqu’au jour où sa fille est agressée par les sbires d’un nouveau chef de guerre, Audriss, dont les rêves de conquête ressemblent étrangement à ceux que lui-même nourrissait auparavant.
Pour sauver le royaume qu’il avait autrefois tenté de conquérir, Rebaine doit endosser sa vieille armure. Mais osera-t-il réveiller la part de lui qui se délectait jadis de la destruction ?

 Source : Bragelonne.fr





" Fais ce tu penses juste, mais souviens-toi, mon amour : les choses changent. Parfois quand on le souhaite, et parfois malgré soi. Mais elles changent bel et bien. Ne l'oublie pas. Et rappelle-toi que nous t'aimons."


Pourquoi ce livre me direz-vous ? 

La couverture... La couverture, je trouve que cette illustration est magnifique et je sentais le roman m'appeler, j'entendais sa douce voix à mon oreille qui me chuchotait "prends-moi, emmènes-moi loin de ce rayon que je me délecte de tes mains".  Ce fut un peu cet effet, j'ai pris le livre et je me suis dit "je sens que je vais passer un doux et sombre moment".

A dire vrai, j'ai ouvert le roman, outre la carte qui m'a paru inattendu, mes yeux se sont posés sur la première ligne du prologue, j'étais dans le métro, et je dois bien avouer que j'ai failli rester dedans et rater ma station tant les mots m'ont transporté dans cette histoire passionnante et extrêmement bien racontée.

La fluidité du texte assaisonnée par un monceau de descriptions m'ont transcendé dans cet univers accrocheur et particulièrement profond.

Après un passage un peu long au centre du livre, ce qui est normal vu que la guerre se prépare, l'auteur nous offre une enveloppe de tribulations ponctuée par une merveille d'intrigue. Certes, on comprend assez tôt qui est l'infâme détruisant consciencieusement les citées mais, le but n'est pas tout à fait précis. La fin restera gravée dans les mémoires de ceux qui auront eu l'audace de la lire et, je dois bien avouer qu'un bon rire m'a saisi en lisant les derniers mots de l'épilogue.

La suite donnera certainement lieu à un torrent de nouvelles aventures que j'attends de pied ferme !

Je le recommande vivement, pour les fans de sang et de guerre ou de démons et de gnomes !!!!

Gros, gros, gros coup de cœur !!!!!!!!!!!!!!!!!


Paru aux Éditions Bragelonne, grand format, 480 pages, 22€


Chronique du tome 2 : L'Héritage du Conquérant 


Aucun commentaire:

Publier un commentaire