mardi 3 avril 2012

Eragon - Tome 2: L'Aîné, Christopher Paolini




Synopsis :

Eragon et sa dragonne, Saphira, sortent à peine de la victoire de Farthen Dûr contre les Urgals, qu’une nouvelle horde de monstres fait son apparition… Ajihad, le chef des Vardens, est tué. Nommée par le Conseil des Anciens, sa fille, Nasuada, prend la tête des rebelles. Eragon et Saphira lui prêtent allégeance avant d’entreprendre un long et périlleux voyage vers le royaume des elfes, à Ellesméra, où le garçon poursuit sa formation de dragonnier.
Là, il découvre avec stupeur qu’Arya est la fille de la reine Islanzadì. Cette dernière leur présente en secret un dragon d’or, Glaedr, chevauché par un Dragonnier, Oromis, qui n’est autre que le Sageen- Deuil, l’Estropié-qui-est-Tout, le personnage qui était apparu à Eragon lorsqu’il délirait, blessé par l’Ombre. Oromis va devenir son maître. La formation du jeune Dragonnier se révèle éprouvante. Pendant ce temps, à Carvahall, Roran, son cousin, a engagé le combat contre les Ra’zacs. Ceux-ci, persuadés qu’il détient l’oeuf de dragon qu’Eragon avait trouvée sur la Crête, kidnappent sa fiancée. Prêt à tout pour la sauver, Roran comprend cependant qu’il n’est pas de taille à les affronter. Il convainc les villageois de traverser la Crête pour rejoindre les rebelles au Surda, en guerre contre le roi de l’Empire, le cruel Galbatorix. Or, Nasuada, de son côté, emmène au Surda le peuple des Vardens... 

Source : Fnac.com

Mon avis :

Je sais, je sais, je n'ai pas fait de résumé mais je trouvais le synopsis plutôt bien fait et permettait donc une bonne approche du livre. Déçu ? Bon certes ça change de décor, l'action change de vue entre Eragon et son cousin et pour cause, chacun combat dans son coin avant de combattre ensemble... 
L'histoire prend une nouvelle tournure lorsque le jeune dragonnier rencontre son mentor, de là se déclenche une succession d’évènements, des plus simples comme un entrainement fastidieux à l'épée et de plus en plus en complexe par la suite comme le cadeau des dragons qui reste je pense l'un des points principaux de livre. 
On sent une évolution, une plus grande maturité dans le livre. Les actions sont plus amplement décrites et de plus en plus de détails apparaissent. Je suis assez content de ce deuxième tome qui offre un bon ressentit sur la saga. 
Je le conseille donc que ce soit pour lire ou tout simplement pour combler un pied à la table de chevet.




 Édition grand format : Bayard Jeunesse, 23 février 2006
Édition poche : Bayard Milan,  4 mars 2010 , 694 pages




Aucun commentaire:

Publier un commentaire